MARCHE DU TERROIR 2017

MARCHÉ DU TERROIR
LA CONFRÉRIE DU PISSENLIT BIEN ANCRÉE.
L’association « Les Amis de la Halle », présidée par André Henry, a organisé, pour la neuvième année consécutive, le samedi 27 mai toute la journée un marché du terroir (produits régionaux) avec une dizaine de camelots dont quelques stands de fleurs autour de la halle. Cette année, une brocante avait été programmée sur la place de la mairie. Une trentaine d'exposants y ont participé; Les chineurs y ont été relativement nombreux, notamment le matin.
En fin de journée de cette édition 2017, dans l'ancien garage des sapeurs pompiers, une soixantaine de convives a pu déguster, dans la bonne humeur, la délicieuse salade au lard préparée par la confrérie du pissenlit d’Ohis (02).
Justement, faisons un petit point sur cette confrérie du pissenlit bien ancrée maintenant dans l'organisation de cette fête du terroir. Créée en 2008 par Daniel Gibaru, qui n'est autre que le frère de Bernard, maire de Montcy Notre Dame et président du district des ardennes de football, ardennais de souche, puisque né à Signy-le-Petit, tombé trés tôt dans le "chaudron" du pissenlit", elle attire chaque année entre 2500 et 3000 visiteurs à l'occasion de sa fête annuelle du pissenlit.
Des démarches pédagogiques à destination des écoliers et des résidents de maisons de retraite sont également assurées par les confrères, toujours prêts à expliquer les multiples bienfaits de la plante magique qui prend ses quartiers de printemps chaque année dans les prairies de la région.
Au départ, il ya eu la salade au lard, à base de piwsenlit bien sûr, qui a reçu une médaille de bronze lors du concours des produits du terroir de La Capelle (02) en 2014. Le produit le plus souvent décliné ces dernières années est sans doute la bière notamment grâce au travail du maître brasseur belge Luc Piron avec l'Akène.
Ont ensuite été lancés le vinaigre de pissenlit, la moutarde au pissenlit, et même des yaourts et des bonbons au pissenlit, le maroilles lavé à la bière de pissenlit,...
Et plus récemment sont nés le casse-croûte ardennais, mais surtout le "clafoupis" (maroilles et pommes) conçue par le grand maître lui-même.
Rencontré à l'occasion de marché du terroir, le grand Daniel nous a déclaré : "C'est toujours avec plaisir que je me rends à Auvillers ,que ce soit pour la salade au lard ou pour le foot". Eh oui, les petits fils de cet homme fortement impliqué dans les milieux du football de l'Aisne, avec une grande simplicité, jouent à l'entente sportive Auvillers/Signy-le-Petit et il en est satisfait.

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes debout, arbre et plein air

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×